Les plantes

Voici où trouver de bonnes graines

Chère lectrice, cher lecteur,

Où trouver de bonnes graines ??
Que penser des graines F1 ??

Le sujet que nous allons aborder aujourd’hui ensemble est ULTRA important. Vous allez y découvrir mon opinion concernant :

  • Ce qu’on entend par une « bonne » graine
  • Où vous les procurer gratuitement
  • Ou bien chez qui les acheter de confiance!

Promis, je ne vais faire pas trop long !

Et c’est un défi personnel tellement le sujet me passionne, car les semences, c’est simple : c’est l’Alpha et l’Omega de tout jardinier, de la vie même si j’ose dire !

De quoi dérouter tout débutant :

Si vous êtes perdu, c’est normal !

Qui n’a pas vécu ce dédale de questions :

  • Ok je me lance, mais est-ce que je peux trouver des graines de qualité ?
  • Et ensuite, je prends quoi: du bio ? pas du bio ? du rustique ? du local ? Et que penser des graines F1 qu’on déconseille souvent ?
  • Mais d’ailleurs, suis-je obligée d’acheter les graines ?
  • Comment ils faisaient, avant ?

Déjà, c’est quoi une « bonne » graine ?

Une graine, c’est la magie du vivant en soi ! Quand vous tenez une minuscule graine dans votre main vous tenez en réalité :

  • Tout le passé
    (cette graine dans votre paume est le témoin de millénaires d’expériences et de générations avant vous. Car chaque graine mémorise les données de ce qu’elle a vécu dans le passé)
  • Et tout le futur
    (la nature est tellement complexe qu’on n’arrive jamais à reproduire son ADN. Car en fait, chaque gène de la graine ne se révèle au monde que si certaines conditions lui permettent d’exploiter ladite caractéristique. Autant vous dire que les plantes n’ont pas fini de nous surprendre si on leur laisse le temps et les conditions de nous en dire plus !)

C’est pourquoi il est super important de privilégier les graines qui ont du « vécu ».

Ce qui n’est pas le cas des « graines F1 » : sans passé ni futur

Je suis sûre que vous en avez déjà entendu parler. Ces graines « hybrides » sont vendues en masse dans les supermarchés. Elles ont mauvaise presse, mais le pire c’est qu’aucun jardinier amateur ne sait pourquoi !

Elles ont des avantages, comme des défauts [1] !

Pour ma part, je ne les recommande pas !

Pas du tout parce qu’il s’agit de graines sélectionnées (l’Homme a toujours fait ainsi, même les variétés naturelles sont issues de croisements). Mais voici ce qui me dérange :

  • « Graines de laboratoire », elles ne sont pas conçues pour rester longtemps dans votre sol (s’agirait-il de graines « Kleenex » pour vous forcer à en racheter chaque année ?)
  • « Graines pas très éthiques », car selon moi, c’est comme les OGM : cela peut partir d’une bonne intention (créer une nouvelle plante avec des qualités inédites : ultra productive, résistante etc…) mais pour finir, cela crée plus de problèmes que cela en a résolu ! La preuve, c’est que la première année, ces graines sont censées être productives, mais la première année seulement ! Au bout de 4 ans « merci et au-revoir » ! Ce qui n’est pas très « naturel » puisqu’une graine est vouée à produire à l’infini !

Graines naturelles : que choisir ?

De préférence les graines bio ! Ensuite, tout dépend de votre niveau de jardinage et de vos envies. Voici mes conseils :

  • Si vous êtes débutant : restez sur des variétés classiques, elles seront plus faciles à cultiver. Par exemple, évitez de prendre des choux fleurs violets ou des légumes qui sortent de l’ordinaire ;
  • Sinon, et si vous voulez pratiquer un jardinage militant, vous pouvez vous orienter vers des graines « originales » : graines rustiques, graines locales, graines oubliées… Leur production ne sera pas toujours facile à prévoir, mais cela est passionnant !

Voici 3 options pour vous fournir en graines de qualité

Option 1 : voici chez qui acheter des graines en toute confiance

En France, à ma connaissance, je vous recommande volontiers les sites suivants pour des commandes en ligne :

Il en existe sûrement d’autres bien sûr ! Mais en tout cas, ces sites sont sérieux et les délais de livraison assez rapides.

Vous pouvez également en acheter dans toute jardinerie qui fait du bio, chez des pépiniéristes ou encore directement chez des semenciers !

S’il vous plaît, si vous avez des recommandations de lieux/fournisseurs de confiance veuillez l’indiquer dans les commentaires en bas de cet article 😊.

De préférence avec cette nomenclature :
« PAYS – code postal – région – nom fournisseur – pourquoi vous les recommander »

Merciiii par avance 😉

Option 2 : voici où trouver vos graines gratuitement

Renseignez-vous auprès de votre mairie, il existe de nombreuses Foires Aux Plantes, ou des événements de Trocs de Graines. En ligne aussi d’ailleurs, je pense par exemple à Graines de Troc !

Vous aurez souvent de bonnes surprises, et les personnes fréquentant ce genre d’événement sont généralement très sympathiques ! N’hésitez pas non plus, au détour d’une balade, à demander directement aux propriétaires de jardins sublimes s’ils peuvent vous donner un pied ou quelques graines, qui ne tente rien n’a rien 😊.

Option 3 : bien sûr, récoltez vos propres graines !

Si vous avez déjà vos légumes en place, vous pourrez avec joie récupérer vos graines. Je vous invite vivement à le faire, car la meilleure graine que vous pouvez avoir c’est celle qui a vécu dans votre sol, avec vos conditions, le plus longtemps possible !

Comment préparer vos graines en 2 mots ?

En gros, il y a plusieurs techniques selon les légumes :

  • Pour les légumes ayant leurs graines dans le légume, comme la courgette, vous devez attendre que le légume soit à complète maturité pour l’ouvrir afin de récolter les graines. Vous les ferez sécher quelques jours sur du papier, puis vous pourrez les stocker.
  • Pour les légumes qui montent en graine, comme les salades, vous devrez attendre que la plante finisse son cycle et que les graines soient prêtes : on attend que la plante commence à montrer des signes de fin de vie (elle commence à faner par exemple).

 Bon je m’arrête là, comme promis 😊

Le sujet des semences reflète bien l’art du jardinage : dans nos coins de verdure, nous ne sommes que des apprentis sages (en apprentissage permanent !).

Vous souhaitez réagir ?

Hâte de lire dans les commentaires vos avis bienveillants en cas de débat, et vos bons plans en cas de partage 😊.

 

Il est temps de prendre soin de vous,

Florence
Saine Abondance
« La vie de tous les jours est le jardin où nous pouvons planter la graine de la personne que nous voulons devenir » – Jon Kabat-Zinn

Pour aller plus loin :

[1] Pour ceux qui s’y intéressent aussi, voici sur quoi je m’appuie. J’entends les graines hybrides comme des variétés étant issues d’un croisement consanguin de deux lignées pures. C’est-à-dire en biologie qu’elles ont été reproduites avec elles-mêmes, grosso modo sur des périodes de 4 à 10 ans.

Les descendants de ces plantes ne conserveront pas l’intégralité du patrimoine génétique de la plante mère, et ne reproduiront donc pas les caractéristiques de cette dernière.

La première année leur caractère recherché est la productivité, mais en fait, dans la pratique, les semences issues de ces variétés hybrides ont un avenir très incertain. De nombreux jardiniers ont constaté des plantes chétives, qui tombent facilement malades et donc sans grosse surprise, les fruits produits de ces plantes sont à leur tour chétifs.

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER

1 Commentaire

  • Reply
    Mme theryca
    24 septembre 2019 at 18 h 20 min

    Merci pour vos messages : aujourd’hui, l’ortie et les graines. Grâce à vous, on continue toujours d’apprendre. Je vous souhaite de tout coeur le succès dans votre entreprise.

  • Laisser une réponse