Les plantes

L’arroseur arrosé ! Ça m’apprendra…

Chère lectrice, cher lecteur,

Bien mal m’a pris… ma plante martyre pour l’Exemple !

Il faut que je vous partage cette anecdote.

Je me suis acheté une petite caméra, exprès pour vous, car je pourrai ainsi plus facilement filmer certains tutoriels et vous envoyer parfois quelques vidéos, en plus des lettres.

Je l’avais achetée avant le confinement, et la toute première vidéo que j’ai souhaité faire, c’était une sorte de farce !

Je m’explique.

Pour le 1er avril, j’avais fait exprès de rempoter ma plante tout comme il ne faut pas :

  • En abimant ses racines (un peu)
  • En la rempotant avec de l’ancien terreau
  • Dans un nouveau pot ni troué, ni aéré, ni optimisé par ma technique personnelle (cf l’isolant, drainant etc… qu’on retrouve détaillé par étape dans ma formation vidéo sur le jardinage en intérieur).

La fin de la vidéo c’était « Allez ne m’en voulez pas, je viens de vous faire en réalité le tuto de tout ce qu’il ne faut PAS faire », puis j’enchainais avec le bon tutoriel.

Sauf que j’ai eu un empêchement, et ma plante, je n’ai pas pu la rempoter comme il fallait.

La plante a dû m’attendre quelque jours…

Résultat : ce qui devait arriver arriva !

Ce rempotage meurtrier a bien failli tuer ma plante.

Que s’est-il passé ?

Eh bien, l’erreur d’utiliser un vieux terreau + un pot non drainé = développement de moucherons

Ils ont allégrement pondu et en moins de 3 jours ma plante présentait les premiers symptômes d’alertes. Des feuilles qui devenaient mystérieusement bicolores, puis jaunies :

Pour finir déplumé, avec un tas de feuilles par terre.

Ni une ni deux, je me doute que quelque chose ne va pas.

J’applique donc tous les conseils que je vous ai mis par écrit dans le PDF support de la formation vidéo pour savoir comment diagnostiquer les feuilles de nos plantes intérieures :

J’ai alors fait de ma plante martyre un cas d’école. J’ai suivi chaque étape dans le bon ordre :

 

Etape 1 : investiguer la terre

Les racines sont-elles pourries ?
Oui, en partie !

Y a-t- il des moucherons et des larves dans la terre ?
Oui, et pas qu’une !

Solution 1 : jeter le terreau contaminé et les racines mortes. Et mettre de la terre nouvelle, saine !


Etape 2 : toujours pas bon ? Il y a des moucherons à nouveau ?

Oui, de plus belle et ce n’est pas un euphémisme !

Bon alors, on sort la solution 2 : faire mourir par condensation les mouches et les larves encore présentes sous terre.

J’ai arrosé ma plante au spray partout, puis je l’ai entièrement emballée 24 H :

Ensuite, je l’ai « décapotée », et j’ai continué « d’asphyxier » le reste du pot avec un sachet plastique pendant 4 jours. La plante pouvait quand même respirer, mais pas les moucherons…

Et là, miracle : plus aucun moucheron.

(si ca n’avait pas fonctionné, j’aurai remis une couche de condensation en aspergeant au spray ma plante de savon noir)

Etape 3 : mieux vaut tard que jamais !

J’ai enfin suivi le bon tutoriel, en tout cas, ma façon personnelle de faire, et par bonheur j’ai vu que plus aucun moucheron n’était là !

Je suis heureuse de voir que mon Pachira Aquatica est remis sur pied !

En 2 jours à peine, il a déjà créé des tas de nouvelles feuilles 😊

J’espère que cette anecdote peut vous être utile : mieux vaut ne pas rempoter que mal le faire…

Pour vous aider, je vous offre exceptionnellement un des supports écrits de cette formation de jardinage d’intérieur :

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER

7 Commentaires

  • Reply
    Yves MONTIGNY
    5 mai 2020 at 8 h 32 min

    Bonjour,
    Pour la première fois cette année, j’ai découvert ce phénomène de terreau contaminé (lui aussi), par des moucherons, j’ai raté tous mes semis sous châssis étant pourtant un vieux du jardinage.
    On apprend tous les jours et bravo pour cet article.

  • Reply
    JEAN GARABOUX
    5 mai 2020 at 9 h 12 min

    quelle belle leçon de jardinage humble et clairvoyant.
    J’ai quatre jeunes poiriers (4 ans) qui frétillent de certaines feuilles, à cause des pucerons (?)
    Je vais tenter un traitement inspiré de votre incident.
    A suivre.

  • Reply
    Audrezet
    5 mai 2020 at 10 h 18 min

    Merci pour votre témoignage, vos conseils, votre pratique vont raisonner en moi qui me pense incapable de conserver vivante la mondre fleur , le moindre persil.

  • Reply
    MICHEL
    5 mai 2020 at 11 h 44 min

    le SPRAY utilise c’est QUOI ???

  • Reply
    Jean-michel
    5 mai 2020 at 11 h 57 min

    Bonjour,
    Personnellement, en cas de moucherons dans mes plantes, je pique une petite dizaine d’allumettes non utilisées à la surface du terreau. Au bout de quelques jours les moucherons ont disparu. Merci de vos retours d’expérience…

  • Reply
    Jean-michel
    5 mai 2020 at 11 h 59 min

    Ps…j’ai oublié de préciser pour les allumettes, c’est coté soufre dans le terreau.

  • Reply
    Romain
    5 mai 2020 at 13 h 29 min

    Bonjour, merci pour ce partage d’expérience très instructif. J’ai un problème similaire depuis quelques semaines. J’ai planté des aromates et petits arbustes en mars dans un grand bac en bois en suivant tous vos conseils. J’ai peu arrosé ensuite (à peine une fois par semaine) et tout allait très bien. Mais il y a peu j’ai cru que mes plantes avaient soif et j’ai dû faire l’erreur de trop arroser. Pas évident de savoir quelle quantité d’eau mettre dans un grand bac (approx. 140 litres de terreau). J’ai mis la totalité du contenu de mon arrosoir; càd 6L. Certaines feuilles ont jauni et d’autres ont eu les pointes qui sont devenues marrons. Et puis les moucherons ont envahi le bac. J’ai tenté le verre d’alcool puis ai aspergé allègrement avec de l’alcool à 70° + cannelle comme vous le proposez dans le tuto. Mais rien y fait, ces maudits pucerons persistent. Le truc c’est que je ne me vois pas remplacer le terreau pour un tel volume. Je vais voir si je peux trouver le moyen d’emballer le bac pour asphyxier les envahisseurs ; mais il faut que j’arrive à trouver un sac suffisamment grand. Je vais peut-être tenter au préalable l’astuce de Jean-Michel avec les allumettes 🙂

  • Répondre à Audrezet Annuler la réponse